Assurance Plongée

Assurance plongee

Lien(s) utile(s): http://www.ffessm.fr/

 

Les risques à assurer :

Variation de pression lors d’une plongée profonde qui influe sur l’air contenu dans les différentes cavités du corps (oreille moyenne, sinus, appareil respiratoire)

Vertige alterno-barique : manque de repère dans l’espace lors d’une plongée le nageur peut paniquer ce qui peut entraîner la mort.

Les paliers de décompression en plongée, une remontée trop rapide en plongée peut entraîner une surpression pulmonaire.

Le danger en plongée en apnée est de prendre le risque de descendre trop profondément, en effet au-delà de 25 mètres de profondeur en plongée, la cage thoracique se trouve en dépression par rapport au milieu aqueux ce qui peut provoquer un œoedème aigu du poumon lors de la plongée

voir aussi les risques de la pêche sous marine

Frais de secours et de recherche en mer élevés

 

Mieux comprendre la plongée

La plongée consiste à s'’enfoncer dans l’'eau dans des profondeurs plus ou moins importantes, la plongée s'’effectue en immersion totale, on peut pratiquer la plongée de différentes manières :

 

  • La plongée libre
  • La plongée en scaphandre autonome
  • La plongée en apnée

 

La plongée libre

 

La plongée libre que l’on appelle aussi Snorkeling, est un style de plongée que l'’on peut qualifier de plongée de loisir. Ce type de plongée s’effectue à la surface de l’'eau avec comme matériel un masque de plongée, un tuba et des palmes, cette plongée libre est une découverte de la vie sous-marine animale et végétale à faible profondeur. La plongée libre est très prisée dans les clubs de vacances .

 

La plongée en scaphandre autonome

 

Ce type de plongée consiste comme la plongée libre à explorer le « Monde du silence » mais cette fois-ci en s’émergeant totalement dans l’eau. La plongée se pratique avec une combinaison de plongée isotherme, un masque, des palmes et des bouteilles de plongée.   La plongée en scaphandre autonome est une activité de loisir mais elle nécessite tout de même un apprentissage enseigné par des professionnels de la plongée. La plongée en scaphandre peut être aussi une activité professionnelle : moniteur de plongée, archéologue ou spéléologue, en effet ce style de plongée peut aussi se pratiquer dans des puits souterrains.

 

Les incidents liée à la plongée en scaphandre Variation de pression lors d'’une plongée profonde qui influe sur l’'air contenu dans les différentes cavités du corps (oreille moyenne, sinus, appareil respiratoire)

 

Vertige alterno-barique : manque de repère dans l’espace lors d'’une plongée le nageur peut paniquer ce qui peut entraîner la mort.

 

Les paliers de décompression en plongée, une remontée trop rapide en plongée peut entraîner une surpression pulmonaire.

 

La plongée en apnée

 

La plongée en apnée est une plongée qui se pratique en retenant sa respiration. En général, et parce que le plongeur ne peut retenir sa respiration trop longtemps lors d’une plongée en apnée, la plongée se fait dans des eaux peu profondes. Ce type de plongée est aussi une plongée de découverte du monde sous-marin mais elle peut aussi être utilisée pour la pêche sous-marine, une plongée de loisir qui est aussi pratiquée pour les compétitions de pêches. Un film très célèbre traitait de la plongée en apnée : Le grand bleu

 

Dangers de la plongée en apnée Le danger en plongée en apnée est de prendre le risque de descendre trop profondément, en effet au-delà de 25 mètres de profondeur en plongée, la cage thoracique se trouve en dépression par rapport au milieu aqueux ce qui peut provoquer un œdème aigu du poumon lors de la plongée.